VIH : les autotests disponibles en France en 2014

Les autotests de dépistage du virus du Sida (VIH) devraient être disponibles en France en 2014, a annoncé Marisol Touraine, la ministre de la Santé.

Ces tests fonctionnent de façon très simple et peuvent être réalisés par n’importe qui, sans encadrement médical ou paramédical. A partir d’un simple échantillon de sang ou de salive, ils déterminent en moins de trente minutes la présence ou non d’anticorps spécifiques produits en cas d’infection au VIH. Leur fiabilité est comprise entre 93 % (pour les tests salivaires) et 98,5% (pour les tests sanguins), à condition d’être réalisés deux à trois mois après un rapport à risque.

Ils ne sont pas destinés à remplacer les campagnes de dépistage traditionnelles, mais plutôt à toucher les personnes « qui ne souhaitent pas se rendre dans les centres de dépistage ou les hôpitaux », indique la ministre. Les populations visées sont celles qui échappent habituellement aux campagnes de dépistage du fait de leur marginalité, de leur précarité ou par déni de leurs comportements à risques. Ces autotests pourraient permettre de découvrir 4000 séropositivités et d’éviter 400 nouvelles infections chaque année.

Partager :