Salaires infirmiers : la France à la traîne

Le salaire des infirmiers en 2011 était égal au salaire moyen en France, d’après le panorama de la santé 2013 réalisé par l’Organisation de coopération et de développement économique (OCDE). Ce rapport montre que la France se situe en queue de peloton parmi les pays de l’OCDE, juste devant le Royaume-Uni, la République Slovaque et la Hongrie, où le salaire infirmier était inférieur de 10 à 20 % au salaire moyen. Au Luxembourg et en Israël, il était 40 % plus élevée. En 2007, le salaire infirmier représentait encore 1,1 fois le salaire moyen français.

Cette érosion salariale s’accompagne d’une augmentation des effectifs. En moyenne, parmi les pays de l’OCDE, on dénombrait 8.8 infirmiers pour 1 000 habitants en 2011. En France, l’OCDE en a comptabilisé 8,7 pour 1000 habitants, un chiffre qui a augmenté de 2,5 entre 2000 et 2011. Concernant les nouveaux diplômés, leur nombre a également augmenté dans beaucoup de pays de l’OCDE, au cours de la dernière décennie. « Quant à la France, elle a affiché une progression relativement constante du nombre d’infirmiers nouvellement diplômés entre 2000 et 2011, avec des effectifs qui ont augmenté de deux tiers », note l’OCDE.

Partager :