Pilules de 3e et 4e génération : l’Europe confirme son avis positif

L’Agence européenne du médicament (EMA) a confirmé son avis positif sur les pilules de 3e et 4e génération. Dans un communiqué, l’EMA indique que « les bénéfices des contraceptifs oraux combinés (COC) pour prévenir des grossesses non souhaitées continuent d'être supérieurs aux risques » et que « le risque bien connu de thrombo-embolie veineuse avec tous les COC est faible ».

Après un premier avis positif rendu en octobre par le Comité pour l'évaluation des risques en matière de pharmacovigilance (Prac), c’est au tour du comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l’Agence européenne du médicament (EMA) de réhabiliter ces pilules, pour lesquelles la France réclamait une restriction des conditions de prescription. Sur son site, l’Agence nationale de sécurité des médicaments propose un point d’information, qui détaille le risque estimé de survenue de thrombo-embolie veineuse par an, pour chaque type de pilule, ainsi que les précautions à prendre pour toute prescription.

Partager :