Le laboratoire ALK rappelle des lots de stylos d’injection Jext

Le laboratoire ALK vient de rappeler 14 lots de stylos auto-injecteurs d’adrénaline Jext 150 et Jext 300 microgrammes, utilisés dans le traitement d’urgence du choc anaphylactique.

L’Agence nationale de sécurité des médicaments et des produits de santé (ANSM) explique qu’ « un défaut de qualité » a été repéré « sur un nombre très limité de stylos Jext, ayant pour conséquence un potentiel dysfonctionnement du système d’injection ».

L’Agence rappelle que « le risque d’être confronté à un stylo qui dysfonctionne est très faible », puisqu’il est estimé à 0,04% des stylos. Les patients détenteurs des lots visés doivent les rapporter en pharmacie, où ils leur seront échangés contre des stylos Epipen, spécialités semblables importées des Etats-Unis. La liste des lots est consultable en ligne sur le site de l’ANSM. Pour toute information complémentaire, un numéro vert a été mis en place par ALK : 0 800 875 906.

 

 

 

 

 

 

Partager :