L’Assurance maladie cherche des pistes d’économie en santé

Estimé à 6,1 milliards d’euros en 2014, le déficit de la branche maladie de la sécurité sociale risque de continuer à se creuser si rien n’est mis en œuvre. Plusieurs pistes d’économies sont avancées. 

Dans un article publié le 13 février, Le Monde explique que la Cour des comptes suggère notamment « de développer la chirurgie ambulatoire, ce qui permettrait d’économiser près de 5 milliards d’euros ». Une bonne nouvelle pour les IDEL, qui pourraient ainsi réaliser davantage de soins techniques en ville (pansements, injections, etc.). 

Cependant, une autre mesure, imaginée par l’Assurance maladie, pourrait au contraire pénaliser les infirmiers. Le Monde indique en effet que la CNAM réfléchit à « l’instauration d’autorisation préalable » avant la prise en charge de patients diabétiques insulinodépendants. « Plus de 60 000 patients bénéficient du passage quatre fois par jour d’un infirmier, pour un coût de 12 000 euros par an, sans que leur capacité à s’autoadministrer leur insuline soit vérifiée », indique Le Monde. Le coût total est estimé à 1,3 milliard d’euros par an. Affaire à suivre…

 

Partager :