En Ile-de-France, 62% des infirmiers menacés de burn-out

62% des infirmiers d’Ile-de-France se sentent menacés par l’épuisement professionnel ou burn-out. C’est ce que montre une enquête menée par l’Union régionale des professionnels de santé d’Ile-de-France et l’Association d’aide aux professionnels de santé et médecins libéraux (AAPmL).

Parmi les causes de ce malaise, 87% des infirmiers désignent l’excès de paperasserie, 79% citent les patients de plus en plus exigeants et 77% déplorent la non-reconnaissance de leur action. Pour y remédier, plus de 90% des infirmiers souhaiteraient bénéficier de davantage d’autonomie, tandis que 80% voudraient être mieux protégés au sein du cabinet. Enfin, 98% des répondants appellent à une amélioration de la protection sociale des soignants libéraux et 97% souhaitent la reconnaissance du syndrome d’épuisement professionnel comme maladie professionnelle.

Pour venir en aide aux soignants en difficulté, l’AAPmL met à leur disposition une plate-forme d’écoute et de soutien psychologique, au 0 826 004 580, accessible 24h/24 et 7j/7 (appel anonyme).

Partager :