Votez ! Une semaine infirmière

Après quinze jours de débats pour les moins houleux mais dont – au fond – il ne reste pourtant pas grand-chose, chacun se retrouve devant un choix à faire. Cette semaine à nouveau, pour vous aider à faire votre choix, nous avons donc trouvé une bonne vidéo synthétique des deux programmes. Mais peut être que toute cette politique, tous ces débats toute cette effervescence démocratique vous a donnée envie de vous engager et ça tombe bien car justement les élections à l’ordre infirmier arrivent. Et sinon ? Heureusement que les Bretons sont là pour nous faire rire.

 

Une vidéo pour comparer les programmes.

Pour tout dire, cela paraît un brin absurde tant la question de la santé (comme celle de l’écologie, comme celle de la culture, comme celle de l’éducation…) n’a pas l’air au centre des préoccupations des deux candidats en lice pour la fonction suprême. Mais enfin, par acquit de conscience, France TV info publie cette très bonne vidéo issue de l’émission de télévision « allô docteur » qui met en parallèle les (maigres…) programmes santé des deux camps. Et, surprise incroyable, dans aucun des deux camps le mot « infirmier » n’est prononcé car « la santé en France » ce sont les médecins, les lunettes, les dentiers et l’hôpital… CQFD.

Cependant, on ne peut oublier non plus que chacun de ces deux programmes ne s’appliquera que si le ou la candidate devenu (e) président (e) a une majorité suffisante au parlement pour l’appliquer. Donc, dis autrement, l’élection ne fait au fond que commencer alors qui sait ? Peut-être que la santé va être au centre de la campagne des législatives ? « Le rêve est la satisfaction d’un désir » disait Sigmund Freud. C’est donc ça.

S’engager pour la profession infirmière

L’une des constantes dans cette campagne présidentielle a été le rejet des « élites » et du « système », mots-valises fourre-tout hallucinants dont personne ne connaît le sens exact sauf à dire que « lui, il n’en fait pas partie… ». Mais enfin, pour résumer, « le peuple » rejetterait ceux qui le représentent et ne se sentirait plus représenté par ses représentants. Eh bien cela tombe bien car le 29 juin 2017 auront lieu des élections ordinales infirmières, l’occasion, donc pour le « peuple » des infirmiers de choisir des représentants qui les représentent et, pourquoi pas, des gens qui ne sont pas étiquetés par un syndicat ou un parti, des gens qui voudraient juste s’engager pour faire avancer la profession et l’intérêt général au mépris des intérêts particuliers, rendre service aussi à ses collègues en les renseignant et en les aidant concrètement à résoudre les conflits à l’amiable. « Le rêve est la satisfaction d’un désir » disait Sigmund Freud, oui bon ça va.

Tous ceux qui le souhaitent peuvent donc présenter librement leurs candidatures aux élections ordinales jusqu’au 15 Mai dernier délais et le vote en lui-même aura lieu par voie électronique du 14 au 29 juin. Il y a 358 titulaires à élire, dans 56 départements et l’engagement est d’une durée de 6 ans.

Et sinon ?

Ah ! Ils ont des chapeaux ronds alors vive les Bretons ! Et vive ce breton en particulier qui a égayé notre semaine à la rédaction (et ce n’était pas si simple) en prenant la rocade Nantes Lorient en voiture, tous feux éteins mais en éclairant la route… Avec la lampe de poche de son portable ! Bon, il faut dire qu’il n’avait plus de pare-chocs et plus de phare alors bon, bien obligé quoi !

À la semaine prochaine ! (Et gare aux Bretons sur la rocade !)

Partager :