Une infirmière est passée à la télé et une bactérie "cauchemardesque" devient résistante aux antibiotiques (mais ça n'a rien à voir…)

La semaine infirmière numéro 22

Charline superstar

La diffusion a eu lieu mercredi soir (et s'est finie à minuit pour la plus grande joie de ceux qui se levaient le lendemain…) mais vous pouvez le revoir en replay, Charline, l'infirmière libérale que nous avions interwiewée il y a quelques jours  a crévé l'écran sur France 2, releguant les autres pauvres infirmières au rang de braves jeunes filles du couvent des oiseaux : elle est rock, elle est tatouée, elle renacle contre les abérations de la Sécu et de la facturation, elle dit même des bêtises (…), bref à la rédaction on l'a adorée. Les réseaux sociaux aussi qui ont envahi sa page facebook de dizaines de messages de félicitations tout en émettant de sérieux doutes (Oh solidarité infirmière, Oh mansuétude…), sur d'autres réseaux sociaux quant à sa rémunération et ses horaires de travail (elle déclare dans le reportage gagner 700 euros net par semaine soit moins de 200 euros brut par jour et ferait des horaires qui commencent à 8 heures du matin… En soi c'est tout à fait possible mais le commentaire du journaliste insistait sur ses journées à rallonge d'où un léger hiatus).

Le reste du reportage, notamment la fin sur l'infirmière qui "va soigner les femmes en Inde dans un dispensaire" nous a plut bien sûr et nous soutenons l'action de cette infirmière dans son association un rêve indien  mais est-il encore utile d'associer systématiquement (dans le reportage bisannuel qui leur est consacré) les infirmières à mère Therésa ? Surtout pour une porfession dont le slogan en 1986 était "ni bonne, ni nonne, ni c…". Bref à la rédaction nous on veut du rock, on veut des infirmières qui ralent, bref on veut Charline !

Projet pour la santé chez les républicains, oui mais lequel ?

Alors que la semaine dernière nous nous faisions le relais du "plan santé" formulé par le parti Les Républicains, un nouvel article du Journal International de Médecine  nous apprend qu'en fait chaque candidat à la candidature des primaires à sa propre vision du monde de la santé, en contradiction totale parfois avec la ligne officielle du parti…
A la rédaction, une réaction tout de même nous a fait sourire quand François Fillon se scandalise « qu'une consultation médicale soit moins chère qu'une coupe de cheveux ! ».  Par contre une visite à domicile pour 1 AMI1, moins chère qu'un simple paquet de cigarettes ne le choque pas… Ça c'est sûr, Charline n'a pas fini de râler.
 
 
 
 

Une super bactérie "cauchemardesque" devient résistante aux antibiotiques

D'après plusieurs articles (Santelog, France tv, Libération…) une femme aux Etats-Unis a été reconnue comme infectée par une bacterie resistante à tous les antibiotiques, y compris le dernier que l'on utilisait jusque là, la colistine. Cette bactérie serait une escherichia coli (bactérie du tube digestif) rendue resistante par une exposition intense et prolongée aux antibiotiques. Ce serait la première fois depuis l'invention des antibiotiques que l'on retrouverait sans armes face à une bactérie et cela pose de nouvelles questions sur les antiobiotiques et surtout sur leur (mes)usage…

 
Le gagnant de la semaine

Les infirmières du Sénegal se sont mises en greve le 23 et 24 mai. En france, les infirmières se disent souvent qu'elles ont déjà déjà "tout entendu" sur elles, et bien le Senégal nous montre qu'on peut faire encore pire, puisque une association de consommateurs "SOS consommateurs" envisage de porter plainte contre elles pour mise en dager de la vie d'autrui et il demande même aux procureurs de s'auto saisir pour porter plainte contre elle… (et comme on dit chez nous : "Mais oui, vas-y Louis"…)

Decidemment, partout dans le monde, qu'il est doux d'être infirmier…

A la semaine prochaine !

Notre prochaine réunions d'information sur l'instalation en libéral (la dernière avant les vacances ! ) est le 29 juin cliquez ici
– Pour réagir à cette article, incrivez-vous en dessous.
Partager :