Un été pour se lancer : Quelle expérience faut-il pour se lancer en libéral ?

 

Pendant quelques semaines le site prend ses quartiers d’été, au frais, pour se ressourcer avant la rentrée. Mais la fin d’été c’est aussi le moment des bonnes résolutions… Et si cette année si vous osiez le libéral ? Voici quelques questions (et leurs réponses) pour vous aider à réfléchir.

 

 

 

Quelle expérience faut-il pour s’installer en libéral ?

Tout d’abord vous devez avoir votre diplôme d’état infirmier validé en France mais ça vous le saviez déjà….

Ensuite, pour se lancer en libéral et être conventionné l’expérience nécessaire pour la Sécurité sociale est de deux ans (soit 3 200 heures) au cours des six années précédant la demande d’installation.

Attention donc aux ruptures de carrière : si vous avez eu votre diplôme et travaillé pendant sept ans avant de vous arrêter dix ans pour élever vos enfants, vous ne pourrez pas vous lancer en libéral tout de suite. Attention aussi au travail à temps partiel : si vous êtes sur un poste à 50 % par exemple il vous faudra bien 4 ans pour accumuler les 3 200 heures nécessaires. Enfin, à l’inverse vous n’êtes pas obligé d’être en poste au moment où vous faites la demande, donc si vous avez travaillé plus de deux ans à temps plein après votre diplôme, vous pouvez vous arrêter trois ans (par exemple pour un congé maternel) et vous lancer tout de même directement en libéral. Mais si cette interruption de carrière dépasse les 4 ans ou 48 mois précédant la demande d’installation, vous aurez obligation de suivre, dans les douze mois suivant votre installation, l’intégralité d’une action de « Formation Continue Conventionnelle » dont le thème portera sur les conditions et obligations à l’exercice libéral sous convention.

Si vous voulez faire des remplacements ce sont les mêmes conditions mais la durée de l’expérience professionnelle est de 18 mois (ou 2 400 heures). Cependant, une fois que vous êtes remplaçant libéral, si vous souhaitez vous installer en exercice libéral sous convention, vous devrez alors justifier de vingt-quatre mois sous contrat de remplacement d’un infirmier conventionné au cours des six années précédant la demande  (c’est l’avenant 3 de la convention des infirmiers signé en 2011).

 

Est-ce que tous les postes infirmiers comptent pour valider cette expérience ?

L’expérience est validée si vous avez travaillé en hôpital ou en clinique, dans un centre hospitalier spécialisé psychiatrique, dans un centre de soins, dans un établissement militaire, dans un établissement médicalisé d’hébergement pour personnes âgées, dans une association de soins dans le cadre du maintien à domicile des personnes âgées (SSIAD) ou dans une association type « Médecins sans Frontières » ou « Médecins du Monde ».

Par contre, elle n’est pas valide si vous avez exercé dans un laboratoire d’analyses médicales, dans un centre de scanner, dans un centre de transfusion sanguine, en médecine du travail, en médecine scolaire, en service médical d’entreprise ou de club, en crèche ou en P.M.I, en maison de retraite non médicalisée, en établissement médico-social ou en tant qu’enseignante en soins infirmiers.

Comment justifier en pratique de cette expérience ?

Lors de votre conventionnement à la Sécurité sociale, vous devrez produire les pièces administratives qui attestent de cette expérience, généralement vos contrats de travail ou vos fiches de paye (pensez à les prendre avec vous ce jour-là !).

Pour vous aider à y voir plus clair, sachez que  tout cela fait partie des sujets majeurs que nous abordons lors des formations à l'installation alors n'hésitez pas à vous renseigner sur les pages dédiées pour participer à la prochaine!

A la semaine prochaine !

Partager :