Le statut fiscal des infirmiers libéraux

L’activité libérale signifie que vous allez adopter un régime indépendant et vous allez donc devenir chef d’entreprise.
Cette installation implique des démarches mais en tout premier lieu, nécessite une réflexion sur le statut à adopter en fonction de votre situation.

 
Il existe plusieurs types de statut  fiscal :

  • Seul en libéral
  • Seul en société
  • A plusieurs en libéral
  • A plusieurs en société

Entreprise individuelle

C’est le statut le plus courant :

  • Comptes bancaires  séparés
  • Vous facturez vos honoraires
  • Vous payez vos charges

Vous êtes libre de travailler plus ou de dépenser plus ! (rouler en Mini au lieu d’une Smart par exemple).
Vous etes responsable de vos dettes professionnelles sur votre patrimoine personnel.
 
Société civile professionnelle 

  • Exercice à plusieurs d’une activité libérale.
  • Partage des revenus (les honoraires encaissés) et des charges du cabinet (loyers, téléphone, …..).
  • Formalisme juridique non négligeable.
  • Nécessité de s’entendre parfaitement avec les autres associés.
  • Difficulté en cas de sortie de la société ( pour cause de déménagement, incompatibilité d’humeur,…..)

 
SEL
Comme la plupart des professions libérales, la profession infirmière recours de plus en plus à la SELARL ou SEL. Il s’agit de la société d’exercice libéral à responsabilité limitée.
Ce recours est encore marginal et s’effectue généralement après une première installation sous la forme entreprise individuelle BNC.
Cette société est utilisée le plus souvent par des professionnels avec des honoraires encaissés annuels généralement supérieurs à 100 000 euros et ou ayant un taux marginal d’imposition à l’impôt sur le revenu important (30 % et plus).
Une étude personnalisée est le meilleur outil pour pouvoir s’assurer que ce montage est porteur de sens pour une installation.
L’equipe d’experts comptables d’inflib.com est là pour vous aider si vous avez des questions sur ce statut.
 
Pour en savoir plus :
Vous pouvez demander à être contacté par des experts-comptables spécialisés IDEL
ou assister aux réunions d’information à l’installation.

Partager :