On a bien ri, on a regardé la télé et on s’est beaucoup battu… Une année infirmière ! (volume II)

Pour nous aussi le moment est venu de prendre un peu de vacances et de retrouver la famille, les amis le gras et les cadeaux… Mais à inflib.com, vous le savez maintenant, c’est un peu comme à l’ifsi et les vacances ne sont jamais vraiment un moment pour dormir mais plutôt « un moment privilégié pour consolider ses acquis » (comme elle disaient ;)) ). Alors entre deux chocolats et deux épisodes de Sissi impératrice, revenons un peu sur l’année qui vient de s’écouler…

 

On a bien ri… Avec la CPAM !

Pour être parfaitement honnêtes on ne s’en est pas vraiment rendu compte lors de l’écriture mais dès qu’on fait un bilan cela saute aux yeux : à la rédaction on n’a pas lâché la CPAM de l’année ! (A moins bien sûr que ce ne soit la CPAM qui n’ait pas lâché les infirmiers libéraux de l’année, qui sait…)

Et donc cette année, la CPAM nous a amusés et intrigué dans sa volonté de recruter des infirmiers pour son service contentieux… Sans exiger qu’ils aient une expérience de l’exercice libéral. On s’est un peu plus agacé quand on a vu que dernier rapport de la cour des comptes atomisait la gestion de l’absentéisme dans les caisses de Sécurité sociale… Dans un silence assourdissant, quand le précédent sur les infirmiers libéraux a tourné en boucle pendant des semaines.

Enfin, last but not least, on a été totalement atterrés en apprenant qu’une agence de la CPAM du sud ouest a été fermée toute un après-midi… Pour fêter le départ de son directeur !

On a voté (mais pas beaucoup !)

L’année 2016 a été aussi une grande année « électorale » pour la profession, avec les élections des URPS et de la CARPIMKO qui ont un peu rebattu les cartes de la représentation professionnelle et auront probablement des conséquences sur les négociations de la convention qui vont se tenir… Un jour ou l’autre (mais ne nous demandez pas quand, personne ne le sait…).

Mais la vraie grande gagnante de ces élections, de loin, a pourtant été, encore une fois l’abstention qui a frôlé les 80 % pour les élections URPS. De tous les chiffres de l’année c’est probablement le moins encourageant et le plus triste.

On a regardé la télé, on a lu des livres et puis on a fait grève !

Ça a été l’événement au cœur du printemps, une infirmière libérale (que l’on connaissait jusque-là grâce à son blog) est passée « à la télé » dans un épisode « des yeux d’olivier » uniquement consacré aux infirmières. A la rédaction on a absolument adoré Charline mais la profession et les réseaux sociaux – toujours aussi confraternels — n’ont pas manqué de râler et d’exprimer leur désaccord… (Quoi ? Qui a dit comme d’habitude ? 😉 )

Et puis en fin d’année un livre sur le LEAN management nous apprenait que des journalistes avaient classé infirmier parmi les « boulots de merde » ou plus précisément en voie de « merdification » c’est-à-dire de perte de sens sous la pression d’une hiérarchie de plus en plus absurde et qui les transforme en machine à soins.

Enfin le 8 novembre toute la profession (ou presque…) s’est donné rendez-vous partout en France pour faire Grève. À la rédaction on était avec vous au cœur du défilé de Paris et on vous en a ramené une série de photos dont nous sommes assez fiers.

Bonnes fêtes à tous et rendez-vous en 2017 !

Partager :