Les négociations conventionnelles repoussées, une mobilisation qui se prépare et les IADE qui sont déjà en grève : une semaine infirmière.

C’est la fin du petit suspense qui courrait ces deniers mois : les prochaines négociations conventionnelles infirmières n’auront pas lieu avant mai, donc après un changement d’équipe ministérielle, si ce n’est un changement de majorité… D’autre part, l’appel au rassemblement de tous les infirmiers est maintenu pour le 7 mars à Paris mais sans attendre cette date, les Infirmiers Anesthésiste Diplômés d’État (IADE) ont fait des grèves ponctuelles partout en France. Entre scoop et mouvement social, encore une nouvelle semaine agitée chez les infirmiers.

 

Les négociations conventionnelles n’auront pas lieu avant mai 2017.

Après les médecins, après les dentistes et les pharmaciens c’est au tour des infirmiers libéraux de renégocier – comme tous les 5 ans — leur convention avec l’UNCAM. Annoncées depuis des mois pour la fin de l’année 2016, puis promis juré pour début 2017… Dans un communiqué de presse le syndicat du SNIIL annonce qu’elles n’auront lieu finalement qu’en mai « dans le meilleur des cas ».

« Le SNIIL a été reçu par le directeur Général de l’UNCAM, Nicolas Revel, ce 24 février 2017. Il s’agit d’un préalable à l’ouverture des négociations conventionnelles. M. Revel a d’emblée annoncé que les négos ne commenceraient vraisemblablement pas avant le mois de mai, pour se terminer dans le meilleur des cas en octobre. Et ceci pour plusieurs raisons :

- Les résultats de l’enquête de représentativité (et donc des syndicats qui négocieront avec l’Assurance Maladie) ne sont pas encore connus ;

- L’expérimentation du nouveau BSI, prévue pour début à la mi-mars, ne s’achèvera qu’en septembre ;

- Enfin, les analyses des résultats des mesures de régulation démographiques ne sont pas encore finies.

Ce report des négociations conventionnelles a de fortes implications pour les Idels. D’abord, les conditions de négociations seront sans doute difficiles, avec un manque total de visibilité dû à un changement de gouvernement, et, une inconnue… L’enveloppe budgétaire qui nous sera attribuée mais surtout, ceci implique que les infirmières libérales ne bénéficieront d’aucune avancée avant, probablement, 2 018. En effet, après signature d’une convention (si signature il y a), un délai incompressible de 6 mois est nécessaire avant application du nouveau texte. »

Pour mémoire, l’enquête de représentativité qui a été menée tambour battant les dernières semaines mais dont on attend encore les résultats, permettra de dire qui sont les syndicats considérés comme représentatifs pour les 5 années à venir. Après son mauvais score aux élections URPS et carpimko, le syndicat ONSIL pourrait sortir des syndicats représentatifs et les négociations se passeraient alors avec 3 syndicats représentatifs (FNI, Convergence et SNIIL).

Une grève de tous les infirmiers mardi 7 mars

Suite aux mobilisations infirmières des 8 novembre 2016 et 24 janvier 2017, les organisations associatives et syndicales AEEIBO, ANFIIDE, ANPDE, CEEIADE, Convergence infirmière, CNI, FNI, SNIA, SNICS-FSU, SNIES-UNSA, SNIIL, SNPI CFE-CGC, SNIPUERLIB, UNAIBODE, UNEF, UNIDEL appellent les étudiants en soins infirmiers, les infirmiers, les infirmiers spécialisés (infirmiers anesthésistes, infirmiers de blocs opératoires, infirmières puéricultrices) et les infirmiers cadres de santé à se mobiliser en nombre le 7 mars 2017 à Paris.

Rendez-vous est donné pour se rassembler dès 12 h 30, place Denfert Rochereau à Paris et converger ensuite vers le ministère des affaires sociales et de la santé puis vers l’Assemblée Nationale.

Les IADE en grève

Sans attendre le 7 mars les infirmiers Anesthésistes Diplômés d’état (IADE) ont commencé des mouvements de grève de quelques heures par jour partout en France (et notamment à chalons , à vannes  et à la roche-sur-yon ,). Ils réclament en particulier l’alignement de la rémunération de due à leur niveau master 2 sur toutes les autres professions de grade équivalent dans la fonction publique (professeurs des écoles ou psychologue par exemple…).

Infirmiers-anesthésistes : grève pour de meilleurs salaires

À La Semaine Prochaine.

Partager :