L’ONI dépose six plaintes pour exercice illégal de la profession d’infirmier

L’Ordre national des infirmiers (ONI) a déposé le 19 juin six plaintes auprès de différents parquets pour « exercice illégal de la profession d’infirmier » et « mise en danger d’autrui ».

Elles visent des « faux infirmiers », aides-soignants ou agents d’entretien, ayant pratiqué des sutures sans y être habilités et les chirurgiens et chefs de leurs établissements, pour « complicité d’exercice illégal et mise en danger d’autrui ». Cinq plaintes avaient déjà été déposées par l’Ordre des infirmiers entre février 2011 et juillet 2012 à l'encontre de 14 aides-soignants et un agent d'entretien, pour des motifs similaires.

Coïncidence troublante, les dernières plaintes ont été déposées peu avant la présentation par la ministre de la Santé, Marisol Touraine, des orientations de sa loi de Santé. Un texte qui prévoirait, selon un document de travail auquel Inflib a eu accès, la suppression de l’Ordre infirmiers…

Partager :