Le revenu médian des infirmiers libéraux évalué à 3 536 euros

Le revenu net mensuel médian* des infirmiers libéraux est estimé à 3536 euros. C’est ce que révèle le journal Le Monde, dans un article présentant le palmarès des plus grosses rémunérations pour les professions réglementées.

Ces chiffres, tirés d’un rapport de l’Inspection générale des finances (IGF) non rendu public, classent les infirmiers libéraux en 14e position des professions réglementées et en 7e position des professions de santé, entre les vétérinaires (3 899 euros) et les masseurs-kinésithérapeutes (3 307 euros).

La profession qui arrive en tête de ce palmarès est celle de greffier de tribunaux de commerce (29 177 euros), suivie par les mandataires judiciaires (25  723 euros) les administrateurs judiciaires (25 719 euros) ou encore les notaires (13  284 euros). À noter que parmi les professions de santé, les pharmaciens biologistes dirigeant un laboratoire d’analyse sont classés en tête, avec un salaire évalué à 10 591 euros tandis que les médecins spécialistes (7  186 euros) sont classés juste derrière les pharmaciens (7 671 euros), et devant les généralistes (5  666 euros). Rappelons néanmoins que les infirmiers libéraux ne bénéficient pas de congés payés, de 35 heures ou de 13e mois, contrairement à leurs collègues hospitaliers, et que leur retraite est au minimum.

Dans son rapport, l’IGF suggère d’assouplir ou de mettre fin à plusieurs monopoles d’activité et propose entre autres mesures de supprimer le numerus clausus restreignant l’accès à plusieurs professions de santé, dont les infirmiers.

*Médian signifie que la moitié des infirmiers libéraux gagnent davantage que ce chiffre et que l’autre moitié gagne moins.

Partager :