Le Mouvement pour la Santé de Tous écrit au Président de la République

Dans une lettre envoyée à François Hollande, le Mouvement pour la Santé de Tous attire l'attention du Président de la République sur les conséquences des dramatiques événements du vendredi 13 novembre "nous, opposants au projet de loi de santé, nous trouvons actuellement privés de tous moyens d'expression. Le droit de manifester est suspendu."

Et demande "un report de la discussion consacrée à la deuxième lecture du projet de loi de modernisation de la santé à l’Assemblée nationale. Un moratoire reportant le vote de la loi après la Conférence  nationale de santé souhaitée par le premier ministre permettrait l'instauration de la concertation qui a fait défaut jusqu'à maintenant pour l'élaboration de ce texte et le retour de la confiance avec les professionnels de santé."

En savoir plus :
Télécharger le communiqué de presse

Partager :