L’ANSES met en garde contre les boissons énergisantes

Dans un avis rendu le 1er octobre, l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation (ANSES) tire la sonnette d’alarme au sujet de la consommation de boissons dites « énergisantes » (BDE), telles que le Red Bull, Monster ou Burn. La consommation de ces breuvages pendant un exercice physique ou mélangés avec de l’alcool « expose à un risque avéré d’accidents graves, principalement cardiovasculaires, essentiellement chez les sujets présentant une prédisposition », précise l’ANSES. Elle recommande donc d’éviter la consommation de BDE chez certaines populations « à risque », comme les enfants et adolescents, les femmes enceintes et allaitantes, ou encore les personnes sensibles aux effets de la caféine. Elle la déconseille aussi pour les patients souffrant de certaines pathologies cardio-vasculaires, de troubles psychiatriques et neurologiques (dont l'épilepsie), d’insuffisance rénale, ou encore de maladies hépatiques sévères.

 

Partager :