La sécurité des infirmiers doit être la priorité du quinquennat, une libérale se fait poignarder et un concours d’ifsi a refaire : une semaine infirmière !

Après une enquête menée auprès de ses membres, lundi 3 avril, l’ordre infirmier a dévoilé les 9 priorités pour les infirmiers pendant le quinquennat à venir. En tête de ces priorités il y a la sécurité physique et justement, le lendemain, on a appris qu’une infirmière libérale s’est fait poignarder par un de ses patients.

En même temps, à Tours, suite à un couac administratif, c’est tout un concours qui a été annulé, au grand dam des participants.

 

 

L’ordre infirmier demande la sécurité en priorité.

Il y a quelques semaines l’ordre infirmier a fait circuler sur internet un questionnaire à ses membres pour connaître leurs attentes quant au quinquennat à venir. Ils ont rendu le rapport de cette enquête lundi, d’après eux la priorité absolue pour les infirmiers est donc la sécurité :

« Que ce soit à l’hôpital ou dans les soins à domicile, nous observons une montée des violences envers les infirmiers. La dégradation de nos conditions d’exercice représente une menace grave pour la qualité des soins. Nous souhaitons que les forces de l’ordre, la Justice et les établissements de santé agissent en conséquence (tolérance zéro) et réclamons l’allocation de crédits dédiés afin notamment de mettre en place :

– Des systèmes connectés d’alarme.

– Un plan de formation préventive pour l’ensemble des infirmiers qui se déplacent au domicile des patients.

Par ailleurs, la couverture sociale contre certains risques liés à notre activité est trop faible. Nous souhaitons :

– Une prise en charge mutualisée des accidents d’exposition au sang et aux virus.

– Une couverture maternité supplémentaire pour les infirmières libérales. »

L’ordre se fait fort de proposer les résultats de cette enquête (et les 8 autres priorités) aux candidats à la présidentielle, à suivre donc.

Une infirmière poignardée

Comme un triste écho à ce rapport de l’ordre infirmier, on a appris qu’une infirmière du bas Rhin a été poignardée pendant sa tournée. Elle venait le voir pour lui distribuer ses traitements (dans le cadre, apparemment, d’une pathologie psychiatrique) mais son patient l’attendait derrière la porte et l’a frappé trois fois avec une arme blanche. L’infirmière a été admise aux urgences en état critique selon nos confrères des dernières nouvelles d’alsace.

Sur son blog, en six lignes, Marisol Touraine a exprimé son soutien et ses vœux de rétablissement à cette infirmière.

Et sinon ?

Concours infirmier à Tours : On efface tout (par SMS) et on recommence !

Sale histoire et belle galère pour les 1 800 aspirants infirmiers qui étaient venus passer le concours à Tours. Quelques jours après les épreuves écrites ils ont reçu un SMS (!) leur demandant de revenir passer leur concours… Suite à une erreur technique dans la distribution des sujets (apparemment une dizaine de sujets, étaient différents des autres).

Le CHRU n’envisage pas de rembourser ceux qui ne pourront pas se déplacer et les salariés qui avaient pris un jour de congé pour passer les épreuves n’ont qu’à recommencer… Bref, bienvenue dans la profession les futurs infirmiers !

À la semaine prochaine !

Partager :