La pénurie de Lévothyrox est terminée

L’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) a annoncé la remise à disposition quasi-normale de Lévothyrox en pharmacie.

Ce médicament, prescrit pour traiter les troubles de la thyroïde, était menacé de ruptures de stocks depuis l'été, en raison d’un accroissement général de la demande. Le laboratoire fabricant le médicament, Merck Serono, n’avait plus les capacités de productions nécessaires pour répondre à la demande. De plus, la substitution de ce médicament à marge thérapeutique étroite n’était pas recommandée par les autorités sanitaires en raison des effets indésirables pouvant survenir en cas de variation, même légère, de sa concentration dans l’organisme. Cependant, face à l’urgence de la situation l’ANSM avait accepté que l’Eutirox, un équivalent italien du médicament, soit délivré dans les pharmacies françaises.

Désormais, Merck Serono a affirmé avoir augmenté ses cadences de production et fait appel à des sous-traitants spécialisés dans le conditionnement du médicament. Il a également mis en place une production 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24, ainsi qu’un dispositif de dépannage d’urgence via un numéro vert dédié. La pénurie de Lévothyrox est donc terminée, en ville comme à l’hôpital.

 

Partager :