Injonctions de l’Ordre : la Fédération hospitalière de France interpelle la DGOS

Dans un courrier adressé à la direction générale de l’offre de soins (DGOS), la Fédération hospitalière de France (FHF) s’inquiète de l’attitude de l’Ordre des infirmiers, qui a demandé à plusieurs reprises aux établissements la transmission d’informations personnelles sur leurs employés.

« Plusieurs établissements (notamment Chartres et Blois) nous ont récemment alertés de la saisine par l’Ordre des infirmiers du Procureur de la République sur des situations non conformes de certains professionnels vis-à-vis de la législation », écrit Gérard Vincent, délégué général de la Fédération. « La FHF souhaiterait que la DGOS puisse définir l’attitude à adopter par les établissements face aux demandes et injonctions de l’Ordre », réclame-t-il. Il souligne par ailleurs « la nécessaire prudence quant à la transmission d’informations personnelles à l’Ordre ».

Partager :