Infirmiers sapeurs-pompiers : l'ONI se félicite des excuses de Marc Giroud pour ses propos controversés

Le Dr Marc Giroud a officiellement présenté ses excuses aux infirmiers sapeurs-pompiers, pour des propos qui mettaient en cause «  directement les compétences et la légalité d’exercice des infirmiers de sapeurs-pompiers ». C'est ce qu'indique l'Ordre national des infirmiers (ONI) dans un communiqué publié le 29 juillet.

Fin 2013, l'Association nationale des infirmiers sapeurs-pompiers (ANISP) avait saisi l’Ordre « suite à diverses interviews données par le Dr Marc Giroud, alors qu’il était encore président de SAMU Urgences de France, dans lesquelles il tenait des propos portant atteinte à l’honneur des infirmiers sapeurs-pompiers », rappelle l'ONI.

Suite à cette plainte, une réunion de conciliation a été organisée le 25 avril 2014 sous l'égide de l'Ordre des médecins. « Le Dr Marc Giroud a présenté officiellement ses regrets à l’ensemble des infirmiers sapeurs-pompiers », souligne l'ONI, qui, de même que l'ANISP, se félicite de cette issue. « C’est dans un courrier adressé le 22 juin dernier au président de l’Ordre ainsi qu’aux supports de presse concernés que le Dr Giroud regrette officiellement ses propos déconsidérant le travail et les compétences des infirmiers sapeurs-pompiers, affirmant "ne pas avoir eu l’intention de jeter le discrédit sur l’action des infirmiers" », précise l'Ordre.

« Nous sommes heureux que notre plainte ait permis d’aboutir à ses excuses dans une logique de concertation, affirme Didier Borniche, président de l'ONI. Il est plus que jamais nécessaire que notre système reconnaisse le rôle fondamental des infirmiers, notamment dans le cadre des soins d’urgence et s’adapte aux réalités du terrain. Un premier pas vient certainement d’être fait avec les regrets exprimés par le Dr. Giroud », conclut-il.

Partager :