Infirmiers, médecins et pharmaciens créent un Collectif pour les soins primaires

Dans le cadre des négociations interprofessionnelles sur la coordination des soins de proximité, trois syndicats de médecins, infirmiers et pharmaciens ont décidé de s’associer.

MG France (le syndicat des médecins généralistes), le SNIIL (syndicat national des infirmières et infirmiers libéraux) et l’USPO (Union des syndicats de pharmaciens d’officine) viennent donc de créer un « Collectif pour les soins primaires ».

« L’enjeu est majeur puisqu’il s’agit de doter notre pays d’une organisation des soins primaires répondant aux besoins sanitaires de l’ensemble de la population et permettant d’organiser des parcours de santé », expliquent-ils. Ils soulignent que « l’accroissement des maladies chroniques, le maintien à domicile des personnes âgées, la coordination ville hôpital sont les principaux défis à relever. La mise en place de la coordination des soins, entre professionnels de santé de proximité, à leur initiative et sous leur responsabilité, est l’outil essentiel pour y répondre. »

Pour cela, ils formulent quatre propositions : permettre aux équipes existantes de poursuivre leurs activités ; ouvrir à de nouvelles structures l’accès à une rémunération d’équipe ; créer sur chaque territoire une organisation des soins primaires ; créer un dispositif simple permettant à tous les professionnels de s’inscrire dans une démarche de soins coordonnés. Ils appellent également tous les syndicats, associations et organismes qui contribuent à l’organisation des soins primaires à rejoindre leur collectif.

Partager :