Front commun contre l'ONI : les syndicats reçus au ministère

En décembre, 9 organisations syndicales* ont signé un communiqué de presse commun pour protester contre « les pressions continues de l'Ordre national des infirmiers ».

Dans ce texte, elles appelaient à « l'arrêt immédiat de toutes les menaces, appels téléphoniques et mises en demeure » adressées par l'ONI aux infirmiers. Les organisations s'adressaient aux pouvoirs publics et notamment à la ministre de la Santé, pour réclamer la fin de l'obligation d'adhérer et de cotiser à l'Ordre et même « l'abrogation pure, simple et sans délai » de l'instance.

En parallèle, elles conseillaient aux infirmiers de ne pas céder aux intimidations et de ne pas répondre aux appels téléphoniques et aux courriers de mise en demeure. Suite à ce communiqué, les centrales syndicales vont être reçues séparément au ministère de la Santé dans les semaines à venir.

La Fédération nationale des infirmiers (FNI) par exemple, sera reçue le 16 janvier par Bruno Macquart, directeur de cabinet de Marisol Touraine. « Nous avons convenu de nous réunir ensuite pour envisager d’autres actions communes », indique Philippe Tisserand, président de la FNI.

* Il s'agit de : CFDT Santé Sociaux, CFTC, CGT Santé et Action Sociale, FO Santé Sociaux, ONSIL, SNICS-FSU, FNI, Sud Santé Sociaux et UNSA Santé et Sociaux.

Partager :