Feu vert pour le remboursement du baclofène dans le traitement de l’alcoolisme

Un arrêté, publié au Journal officiel du 13 juin 2014, autorise le remboursement du Baclofène dans le traitement de l’alcoolo-dépendance.

Déjà remboursé pour son indication initiale de décontractant musculaire, ce médicament était de plus en plus prescrit en-dehors de son autorisation de mise sur le marché (AMM) pour traiter les patients dépendants à l'alcool. Depuis le 14 mars 2014, une recommandation temporaire d’utilisation (RTU) accordée par l’Agence nationale de sécurité sanitaire du médicament (ANSM) autorise pendant trois ans l'utilisation du baclofène dans le cadre du traitement de l’alcoolisme.

La ministre de la Santé, Marisol Touraine, s’est réjouie dans un communiqué de « cette avancée majeure » pour les patients. « La France est ainsi le premier pays à reconnaître la réalité de l’utilisation de ce médicament et de son efficacité dans la lutte contre l’alcoolisme », se félicite-t-elle. 

Partager :