Des officines vont tester la délivrance à l’unité d’antibiotiques pendant un an

Cent officines vont participer à une expérimentation de la dispensation à l’unité d’antibiotiques à partir du mois d’octobre.

Quatre région sont concernées : Ile-de-France, Limousin, Lorraine et Provence-Alpes-Côte d’Azur. Parmi les pharmacies retenues, 25 seront « témoins » et ne feront pas de délivrance à l’unité, afin de pouvoir comparer avec les 75 restantes, qui la pratiqueront. 

Le dossier sera suivi par l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (INSERM), qui sera chargé de la sélection des officines, ainsi que de l’évaluation du dispositif. Après un an d’expérimentation, l’Institut interrogera à la fois les officinaux et les patients, afin de rédiger le rapport qu’il remettra au Parlement en 2016, ou au plus tard en 2017.

Partager :