Autorisation de la vaccination en officine : la ministre se justifie

La ministre de la Santé, Marisol Touraine, veut autoriser les pharmaciens à vacciner, afin que « plus de gens se vaccinent », a-t-elle affirmé sur i>Télé. Elle a tenu à rassurer les médecins en affirmant qu’il ne s’agissait pas de leur enlever une prérogative, « puisque les Français ne vont pas se faire vacciner ».

Elle note que « la couverture vaccinale baisse » avec seulement un Français sur deux vacciné contre la grippe chez les plus de 65 ans, contre 100% de vaccination chez les bébés. Elle estime que la mesure permettra de « simplifier les choses » et de « favoriser la vaccination » pour pousser chaque Français à « se protéger soi-même et à protéger les autres » grâce à la facilité d’accès de la pharmacie.

La vaccination en officine serait « complémentaire » à celle réalisée chez les médecins et devrait s’effectuer en lien avec ces derniers. Des discussions devront préciser quels vaccins seront autorisés et selon quelles procédures.

Partager :