Quel abonnement téléphonique choisir pour les IDEL ?

Le téléphone est un outil essentiel pour les IDEL : appels de nouveaux patients, suivi des rendez-vous, laboratoires, médecins, assistantes sociales, prestataires…

L'arrivée des abonnements à bas prix offre de nombreux avantages et la question du choix de l'opérateur et de l'abonnement professionnel est d'actualité.

Il n'y a pas si longtemps, il n'était pas rare que les infirmiers se retrouvent avec des factures de plus de 100 euros mensuels, désormais les abonnements illimités sont la règle.

En effet, l'arrivée de Free dans la téléphonie mobile a contraint les opérateurs historiques Orange, SFR et Bouygues à proposer des offres low cost  (Sosh, B and You…).

Inflib vous propose quelques conseils pour mieux y voir…et mieux s’entendre !

 

Faut-il prendre un abonnement professionnel ?

Les opérateurs vous proposent de passer "pro" avec quelques services supplémentaires. Toutefois à l'heure actuelle nous vous déconseillons d'opter pour ce choix. En effet, non seulement les offres tarifaires ne sont pas concurrentielles comparées au grand public, mais vous ne pourrez utiliser la "Loi Chatel" pour résilier votre engagement plus tôt, cette loi n'étant pas applicable aux professionnels.

 

Faut-il prendre un abonnement chez les opérateurs "low cost" ?

A priori, sur le papier ces offres sont intéressantes. Cependant, des problèmes relevés par les utilisateurs rendent difficile l'utilisation de ces offres dans le cadre professionnel.

En effet, certains utilisateurs nous ont signalés des problèmes de réception, d'émission d'appels ou de messages SMS jamais arrivés ou plusieurs heures trop tard…or vous devez pouvoir être contacté facilement dans le cadre d'une urgence ou simplement pour prendre ou décaler un rendez-vous.

De plus, en cas de souci technique, vous devrez passer par la hotline téléphonique et attendre de longues minutes… l'absence de boutiques pour recevoir les clients étant pour le moment un sérieux inconvénient pour certaines offres vendues uniquement en ligne.

Enfin, il semble que chez certains opérateurs, le transfert de la ligne fixe sur le numéro de portable n'active plus le répondeur : les patients ne pourront plus vous laisser de messages...un point crucial à vérifier avant de vous engager.

 

Quel est le meilleur choix pour le moment ?

Actuellement, la meilleure solution serait de prendre un abonnement grand public illimité, sans engagement et sans portable avec l'un des opérateurs historiques Orange, SFR et Bouygues.

Vous pouvez trouver des abonnements illimités à partir de 19,90 euros dits "éco" ou "verts" sans téléphone portable.

Ainsi, si vous avez un problème, par exemple une perte de votre téléphone, il sera possible d'obtenir une puce de secours dans l'heure qui suit directement en boutique.

Afin d'éviter l'engagement operateur, prenez votre téléphone directement auprès d'un revendeur dont le service après-vente n'est plus à démontrer (Darty, FNAC, Boulanger...) ou directement en achat sans engagement auprès de l'opérateur. Ainsi, vous pourrez facilement faire jouer la concurrence et quitter l'opérateur dont vous ne serez pas satisfait, tout en conservant votre numéro.

Une fois par an, à l'approche de la date anniversaire de votre contrat, n'hésitez pas à négocier une remise ou des services supplémentaires.

Enfin, un dernier conseil : conservez au cabinet un ancien téléphone portable de secours si le vôtre vous lâche...

Partager :