9 infirmiers sur 10 hostiles à la vaccination en pharmacie

88,7 % des infirmiers se déclarent opposés à la vaccination par les pharmaciens, d'après une étude de l’Ordre national des infirmiers (ONI) portant sur le projet de loi de santé.

Seuls 6,25 % y seraient favorables. Pour 95 % des infirmiers interrogés, permettre aux pharmaciens de vacciner dans leurs officines ne serait pas une bonne mesure, notamment car « les pharmaciens ne sont pas formés à cet acte, alors que les infirmiers le sont déjà ». Selon les opposants à cette mesure, il vaudrait mieux « ouvrir davantage le droit des infirmiers de vacciner sans prescription préalable ».

Par ailleurs, les infirmiers seraient également favorables à l'élargissement de leur droit de prescription, notamment pour les antiseptiques (à 92 %), la prise en charge de la douleur (57%), ou encore les lits médicalisés (77%).

 

Partager :